Ce souhait été émis ce vendredi lors d’une conférence de presse, animée par un des fils de la zone Kouranko, Lélé et Sankaran. Au cours de l’entretien entre Facély II Mara, ses pairs et les journalistes, il était question de demander aux autorités administratives, de pouvoir transformer le pays de 15 jours, en une préfecture comme d’autres de la Guinée.

Comment dynamiser la participation de cette communauté au développement socio-économique de la Guinée à travers son propre développement, c’est l’objectif de cette rencontre entre journalistes et fils de cette communauté. Au cours de cette conférence de presse, il était d’abord question de faire connaitre cette zone aux populations, ensuite revendiquer l’identité des fils de Kouranko, Lélé et Sankaran. Facély II Mara, journaliste et fonctionnaire des Nations Unies, a demandé au cours d’une interview aux autorités guinéennes, de voir comment rendre possible leur souhait.

« Nous sommes une communauté qui est dispersée entre 27 sous-préfectures, 7 préfectures et 3 régions administratives, donc nos réflexions vont dans le sens de voir la possibilité d’avoir une préfecture à l’instar de Beyla, de Guéckédou, de Mandiana, ainsi de suite », a dit le journaliste écrivain.

Pour les conférenciers, la communauté Kourankou, Lélé et Sankaran, a produit des grandes personnalités en Guinée dans le monde politique tant culturel. Notamment, le 1er président de la Guinée feu Ahmed Sékou Touré et la star inter-planétaire feu Mory Kanté, tous fils de cette zone, cités comme exemples en termes de grandeur.

L’artiste Papa Diabaté, ressortissant de cette zone, lors de la conférence de presse animée ce vendredi à Kipé Dadya

Ousmane BERETE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 × 1 =